Christophe Billon
Christophe Billon
Christophe Billon
Christophe Billon
Christophe Billon (alias CB-Paris) est né à Angoulême en 1965.
A sa sortie de l’école des Beaux-arts d’Aix en Provence, il se lance dans le théâtre, la peinture et la musique.
Lors de son arrivée à Paris en 1989, il choisit la peinture et le dessin sur papier kraft tout en continuant à fréquenter les conservatoires parisiens.
En 1991, il ouvre son premier atelier d’art à Saint-Ouen, l’atelier 53, qui deviendra vite un lieu incontournable pour de nombreux artistes et amateurs d’art. Il réalise alors sa première fresque en 7x5m au Creusot pour une commande de l’écomusée.
En 1993, sous l’œil bienveillant de Roland Topor et de Charlélie Couture, il expose à l’Ange-Vin dans le 11e arrondissement. Le succès étant au rendez-vous, il enchaîne avec une seconde expo.
Repéré par le Ministère de la Culture en 1994, il se voit proposer un atelier pour exercer son art.
L’année suivante, il présente ses œuvres dans la galerie Pascal Gabert à Paris et à la FIAC.
En 1997 et 1998, il participe à de nombreux événements qui aboutissent au projet de « la malle bleue » qui assoit définitivement sa notoriété.
Ses œuvres sont exposées en 2000 aux Galeries Lafayette et il est l’invité du festival du vent en Corse.
Les deux années suivantes, il expose à la galerie W et au Palais de Tokyo dans le cadre du collectif art et squat.
Il s’exile ensuite aux Îles Fidji pendant deux ans où il fera une pause en écrivant et illustrant ses carnets de voyage.
De retour en France en 2005, il travaille sur une autre conception de son expression artistique qui aboutit en 2009 à ses nus féminins sur fond rouge sur kraft avec l’année suivante une version sur toile sur fond bleu.
Il reprend ensuite goût à sa passion pour le trait figuratif de la BD et en 2014 et 2015, il expose à Strasbourg.
En 2017, il expose à Montmartre, à la galerie AVM, et est depuis présent dans de nombreuses expositions collectives.
En 2018 et 2019, il est invité à présenter sa production à la Villa des Arts de Montmartre et il exécute une fresque futuriste de 2,8×1,4m dans une agence immobilière renommée.
En 2020, il rencontre l’équipe Art Moteur pour un nouvel axe de travail autour de l’aboutissement de son projet « Mini Moke » et de l’expression de son talent sur des supports variés comme des pièces de carrosseries moto et auto.